21 juin 2018

Bientôt ♥

Voilà où nous en sommes :

thumbnail_IMG_20180621_145140

Quand tu sais qu'on a commencé à J-450!! Je suis super pressée, tu t'en doutes, mais aussi en stress quasi-total... Déjà, la SNCF fait grève alors qu'on avait prévu de prendre un TGV jusque Paris ; heureusement Paris n'est pas si loin donc on a une solution de secours. A peine ai-je ce poids en moins que, surpriiiise! grève d'Air France du 23 au 26 juin! Bon, apparemment, quelqu'un sur un forum a reçu un mail où Air France anticipe la grève et lui a proposé de partir en avance... Nous, nous n'avons rien reçu (mis à part la pub quoi...) alors je dois en conclure qu'il n'y a aucun préavis de grève posé le jour de notre départ...? Donc ça ira, pas besoin d'attendre 32h sur un siège en plastique qu'un avion veuille bien décoler...? Hein oui...!!?

Autre source de stress : l'école. Nous partons avant la fin officielle du temps scolaire. Enfin, tout est relatif, les enfants rateront 5 jours, les derniers de l'année, quand tu joues au Uno et que tu fais des pendus, alors, pour ce qui est de "rater" quelque chose, hein...
Mais l'Education Nationale ne voit pas ça comme ça, il a fallu que je fasse un courrier, pour demander une dérogation spéciale d'absence, etc etc. La prof nous prévient : ils vont la refuser (Ils la refusent toujours de toute façon), mais tant pis, on part quand même.
Bon alors, j'ai envie de demander : à quoi ça sert? Je suis d'accord qu'il vaut mieux prévenir, au moins je les décharge de leur responsabilité, et puis c'est un minimum de respect quand même... Mais demander? Alors que je sais déjà la réponse? Et eux qui vont me refuser ma dérogation, alors qu'ils savent que je ne les écouterai pas? Ce ne serait quand même pas plus simple si je faisais un p'tit mot dans le carnet de liaison, et un p'tit mail à l'inspection, du style "eh on n'est pas là mais ne vous inquiétez pas pour nous hein!" ? Bah non, là il a fallu faire un courrier officiel, demande manuscrite, enveloppe timbrée, postée à 16h12 alors que la levée est à 16h, etc ... Quelle perte de temps, d'énergie, de papier, pour ... rien! Je suis sûre que les 3/4 de ceux qui partent pendant le temps scolaire ne le font pas... 

Bon, encore des p'tits trucs à faire (la kermesse, un anniv', la réinscription à la danse...) et puis les bagages! Et ce sera parti pour le plus grand voyage de notre vie...!

Posté par thebamsfamily à 15:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


28 mai 2018

Une semaine sans mon fils

33597396_813399112187588_8468621956529258496_n

 

Dimanche 27 mai à 20h30, nous conduisons notre fils à l'école pour son grand départ pour 6 jours en classe verte, en Haute-Savoie. C'est une grande première! Mes enfants ne sont jamais allés chez une nounou, en centre aéré ou à la crèche, ils ont mangé de temps en temps à la cantine une fois par semaine (parce qu'ils voulaient être avec les copains) et mis à part la semaine où mon fils est parti chez sa marraine (pendant que nous on était en Haute-Savoie justement!) on ne s'est jamais réellement quitté! 

Heureusement, mon fils n'est pas du genre à pleurer s'il doit partir ; bien au contraire, il est ravi, il comptait les jours, et il m'a dit deux fois au revoir alors que l'heure du départ n'avait pas encore sonné ; nan-mais-oh! je veux bien le laisser vivre sa vie mais il va me faire un gros câlin avant de partir quand même!

Je croyais que j'allais avoir les larmes aux yeux et pas du tout. Plutôt stressée, oui, parce qu'avec S on n'est jamais au bout de ses surprises : s'il doit se passer quelque chose d'improbable, ça ne peut se passer qu'avec lui! 

Mais voilà, ils partent, et nous avons eu un message ce matin comme quoi ils étaient bien arrivés un peu plus tôt.

Lundi 28 mai : Je suis rassurée que le trajet se soit bien passé, c'est déjà ça. Il y a un vide dans la maison, je ne suis pas réveillée par S qui descend les escaliers à 6h30, il manque une brosse à dents dans le pot, il n'y a que ma fille à chercher à 11h45, il n'y aura pas de cours d'aïkido ce soir... Un emploi du temps léger donc, ce qui est plutôt cool. 

Je sais que mon fils visite les alentours du châlet aujourd'hui, mais je n'ai pas de détails : a t-il fait nuit blanche dans le bus? a t-il été malade pendant le trajet? que va t-il manger? etc Et puis je scrute la météo et ils prévoient de l'orage là-bas... Il n'y a encore rien sur le site, c'est un peu normal en même temps, mais une petite photo serait la bienvenue! Histoire que je sois à 100% rassurée...

Mardi 29 mai : J'ai passé une bonne partie de la journée d'hier à actualiser le site dans l'espoir qu'ils mettent quelques photos... Je me doutais bien qu'avec la nuit qu'ils venaient de passer, inconfortablement installés sur l'accoudoir d'un bus rempli d'enfants surexcités + le fait d'avoir eu une journée bien remplie, c'est à dire faire une randonnée de plusieurs kilomètres autour du site, ils allaient être bien crevés, et les profs aussi. Donc que les photos allaient tarder. La seule fois où mon fils a été loin de moi, j'avais au moins des nouvelles ; or là toujours rien en allant me coucher! Je ne sais pas à quelle heure elles ont été postées, mais je ne les ai vues que ce matin : ouf mon fils est là au premier rang! Avec son gros manteau alors qu'il y a du soleil, mais pas grave! 

Selon l'emploi du temps, il va visiter le centre de la nature montagnarde ce matin, pique-niquer, puis faire de l'escalade sur une paroi naturelle cet après-midi. Un truc sympa quoi! 

Mercredi 30 mai : Maintenant que je suis rassurée sur le fait qu'on aura des nouvelles tous les jours (Je t'avouerai que lundi soir, j'ai eu peur qu'on ait un site qui resterait vide ou presque), ma journée d'hier était plus sereine. J'ai quand même encore le réflexe de mettre quatre assiettes à chaque repas... 

Ce matin, j'ai donc découvert les photos d'hier, et je connais mon fils, je sais bien que l'escalade va être sa partie préférée (avec les repas!). Sauf que voilà... sur la bonne trentaine de photos, S n'apparait que sur : 1 seule! S n'aimant pas se mettre en avant, donc n'aimant pas être sur les photos (sauf pour faire le pitre avec un filtre Snapchat), je pense qu'il fait exprès de les éviter! Ou alors, vraiment pas de chance! 

Aujourd'hui au programme : visite du glacier des Bossons le matin, pique-nique et visite de la ville de Chamonix et achat de souvenirs cet aprèm.

1200px-Glacier_des_Bossons_100_0025

Jeudi 31 mai : Comme pour me contredire de la veille, il y a plein de photos de mon fils - y'en a 4, autant dire que c'est royal. La journée la plus fatigante s'est apparemment bien passée, et tant mieux. De mon côté, je ne m'inquiète plus trop, et puis il ne me manque pas tant que ça : je lance une lessive, y'a un tee-shirt à S dans le panier, je passe l'aspi à l'étage, je remarque qu'il y a du feutre bleu turquoise sur le parquet blanc, etc. Comme quoi même loin, il y a toujours une raison de penser à lui!

Aujourd'hui ce sera plus soft : jeu d'orientation le matin, visite d'un habitat traditionnel puis d'une fromagerie l'aprèm. D'ailleurs, on a pu passer une commande de fromage avant le départ, donc S va me ramener du reblochon. J'espère que ça ne sentira pas trop dans la valise!!

Vendredi 1 juin : Les photos d'hier/de ce matin m'ont rappelé qu'ils avaient eu aussi... une boum! Du moins, l'équipe enseignante appelle ça comme ça, mais je crois que si tu dis "boum" en 2018 tu vas te faire charrier un moment... Toujours est-il qu'ils ont dansé jusque 22h, alors qu'importe comment on appelle ça, eux devaient être contents. [A nouveau, mon fils est absent des photos...]

En tout cas... c'est le dernier jour! Ils font une dernière randonnée "faune et flore" ce matin, puis ils ont du temps libre cet aprèm pour boucler leur valise. Vu comment j'ai galéré à la faire, S va bien galérer lui aussi, surtout avec un reblochon en plus à caser! Je l'imagine bien forcer sur le fromage pour qu'il rentre dans la valise entre les chaussettes et des serviettes encore humides, d'ailleurs petite devinette : qu'est-ce qui sentira le plus mauvais!?... On verra ça dans exactement 21 heures et 30 minutes!

Bien sûr que je suis pressée qu'il rentre, voyons! Il est déjà parti une semaine, mais "seul" avec sa marraine, pas avec d'autres garçons qui ne sont pas forcément des copains... Il y en a toujours pour se moquer sur la marque de ses chaussures, ou sur S en slip à la piscine ; alors je pense qu'une semaine avec eux, ça a dû être parfois difficile, sans maman-à-qui-raconter-ses-misères-le-soir. "L'enfer, c'est les autres"... J'espère qu'il y a eu aussi des bons côtés pour garder un souvenir positif de cette aventure.

La seule chose que je vais regretter lorsque S sera revenu : le calme! Forcément, il n'y a plus de disputes! 

Samedi 2 juin : Eh voilà, je retrouve mon fils! Crevé, enrhumé, mais ravi! Tout s'est bien passé finalement...

 

 

Posté par thebamsfamily à 15:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

20 mars 2018

La paperasse avant un grand voyage -

Dans cet article, on va parler de tout ce qui fâche dans un voyage : "l'avant". Avant de pouvoir profiter pleinement du soleil / de la plage / des cocktails avec un petit parasol multicolore, il vaut mieux s'assurer qu'on part l'esprit tranquille. Ce serait quand même dommage de gâcher ton séjour parce qu'à la douane, on a fait exploser ta valise sous prétexte que ta brosse à dents était potentiellement un danger, ou dommage également de se casser le gros orteil si ta tong se coince dans le carrelage de la piscine, etc. 

C'est notre premier grand voyage, avec deux enfants en plus (10 ans et 8 ans...) et j'avais plutôt l'habitude de partir avec des agences touristiques ; donc du moment où on avait fait appel à eux, on partait l'esprit serein. Mais là, voilà, on va traverser la moitié de la planète, tout seuls comme des grands !

A J-100, je me suis donc lancée dans les photocopies en tout genre, "au cas où" - d'ailleurs, j'espère bien ne jamais utiliser assurances et assistances diverses et variées !

Voici donc où j'en suis dans la paperasse :

(Je ne peux qu'insister sur le fait qu'il vaut mieux le faire, sait-on jamais!)

* J'ai fait un papier récapitulatif "In case of emergency" (En cas d'urgence) : nos noms, nos âges, nos groupes sanguins, nos allergies... Un numéro à contacter en cas d'urgence, le numéro de notre compagnie d'assurance et le numéro de dossier... Ce genre de choses qui peuvent te sauver la vie quoi ! 

* J'ai noté le numéro d'urgence au cas où il faudrait faire opposition sur notre carte bancaire ; mais également le numéro à joindre en cas de problème (pour tout ce qui est assistance juridique, rapatriement, blessure, etc). C'est la même carte mais pas les mêmes numéros, attention ! Et attention aussi au code international si tu vas à l'étranger ! Bref, qu'importe ce qui nous arrive, je voulais pouvoir joindre quelqu'un. 

* Puisqu'on part aux Etats-Unis, et qu'aux Etats-Unis ils aiment bien compliquer un peu les choses, et parce que je ne voulais pas me mettre à compter pendant mes vacances, j'ai noté les conversions °C et °F (Pour charrier les copains restés en France) et les conversions Kms et Miles.

* J'ai noté également l'adresse du Consulat de France.

* J'ai imprimé ensuite un certificat d'assurances, avec tous nos noms dessus, qui me rappelle le numéro du contrat, les dates du voyage, etc ; et en anglais bien sûr, pas envie de me retrouver dans la mouise par des gens qui ne comprennent que leur langue maternelle...

* J'ai scanné nos passeports et les cartes d'identité, au cas où je les perds... Mon sac étant toujours vissé à moi, au point de ne pas bronzer aux épaules, perdre les papiers est du domaine de l'inenvisageable, mais bon, j'ai tellement une tête de demeuré sur mes papiers que j'ai décidé de l'afficher partout.

* J'ai fait de la place pour l'ESTA (l'autorisation d'entrée sur le territoire américain), que nous demanderons bientôt. Pas besoin de l'imprimer logiquement, tout est dans leurs ordis à la douane, mais on peut faire confiance en l'électronique, c'est bien connu.

* J'ai imprimé nos billets d'avion électroniques... deux fois... Ben oui, même si il y a l'aller et le retour sur une seule feuille, il suffit qu'à l'aller la feuille soit froissée ou tachée, ça ne le fait pas... Donc plein de feuilles en double, l'environnement ne me dira pas merci pour le coup.

* Ensuite, il y a le bon de réservation de la voiture, que je dois présenter à l'agence de toute façon... 

* Et on continue dans l'ordre : après avoir atterri et pris la voiture, direction l'hôtel. Même constat : pas besoin de l'imprimer dans la logique, on aura l'appli en plus, mais je préfère avoir une preuve tangible de notre réservation ! A chaque fois, j'ai bien vérifié que toutes les options, les numéros de réservation, les dates etc étaient bien notés, parce qu'en cas de problème, mon papier fait preuve.

* Et puis pour finir, le programme... même s'il est vague - pas envie de courir parce qu'on est 10 minutes en retard par rapport à ce que j'avais prévu - mais il est quand même nécessaire de savoir à l'avance les horaires de ce qu'on aimerait visiter, les jours éventuels de fermeture pour éviter les mauvaises surprises, les tarifs, etc. Par exemple, on aimerait visiter Griffith Observatory, où il y a quelques parkings payants et un gratuit ; sauf que le parking gratuit est situé près d'un amphithéâtre, et les jours de spectacle, le parking n'est pas accessible ! Donc quelques renseignements sont à prendre avant de partir !

* Et puis, je ne l'ai pas encore fait mais je vais m'y mettre : imprimer quelques plans / cartes. On va télécharger les cartes, accessibles même sans connexion, mais j'aimerais avoir un plan au cas où la batterie nous lâche. Pour savoir au moins aller à l'hôtel, avoir une idée du quartier, savoir une direction à prendre... 

Voilà où j'en suis ! Si tu as d'autres idées, n'hésite pas à me les faire partager ! Plus je stresse avant, plus je serai sereine pendant. Quoique...

ori-stickers-palmiers-9321_11573

Posté par thebamsfamily à 11:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 février 2018

Projet : le carnet de voyage -

thumbnail_wp_ss_20180204_0002 (2)

thumbnail_wp_ss_20180204_0001 (2)

 

Ne reste plus qu'à ... faire le voyage !

Posté par thebamsfamily à 10:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

04 décembre 2017

Une journée à Londres :

Comme j'ai été heureuse de pouvoir retourner à Londres, cette fois-ci sans courir avec mes valises, à me dépêcher à prendre ma correspondance Eurostar > gare des bus, du temps déjà lointain de mon année anglaise, mais en tant que touriste, et en plus en période de Noël ! Et puis c'était la première fois que les enfants y allaient, ils étaient heureux aussi. 

On a profité que la compagnie de bus près de chez nous organisait une journée spéciale pour le marché de Noël à Hyde Park, le Winter Wonderland, pour y aller, même si le marché de Noël n'était pas le but premier, mais qu'importe !

Dans la logique, voici ce que j'avais prévu : 
- Arriver à Londres à 9h (heure anglaise) et comme le marché de Noêl n'ouvrait qu'à 10h, se promener pendant la matinée vers Buckingham Palace et pousser jusque Westminster Parliament/ Big Ben/ la Tamise.
- Manger dans un fish & chips.
- Rejoindre le marché de Noël l'après-midi, boire un chocolat chaud si on avait froid, voir toutes les décos.
- Repartir vers 18h donc j'avais prévu de quoi grignotter pour le diner.

Sauf qu'il n'y a jamais rien qui se passe comme prévu, c'est bien connu ! 

Nous sommes partis à l'heure prévue, on arrive donc à l'Eurotunnel vers 8h15 et .... pas de place avant la navette de 11h57 ! Ce qui nous fait donc plus de trois heures d'attente sur un parking, avec comme seule distraction, quelques magasins duty free et des toilettes !

Forcément, le temps de rejoindre Londres, il était 14h30 et le retour étant toujours prévu à 18h, ça nous laissait 3h30 à Londres au lieu de la journée... Mon programme a donc été légèrement simplifié...

Nous sommes donc allés jusque Buckingham en traversant Green Park et on a vu quelques écureuils ; nous avons abandonné l'idée d'aller jusque Westminster par manque de temps, et puis en passant avec le bus on a eu le temps de prendre un cliché de Big Ben ... et de ses magnifiques échaffaudages ! Nous avons donc coupé la partie "Westminster".
Comme il ne nous restait plus que deux heures, on se dirige vers Hyde Park, et là ... un monde fou à l'entrée !! Mais c'est quoi cette ville de fous!? On décide donc d'aller plutôt dans Oxford Street, la grande rue commerçante ; au moins on a vu plein de décos de Noël sans faire la queue pendant 30 mins ! Mais là aussi c'était la folie ! Même si je dois avouer que les Anglais sont bien plus polis lorsqu'ils sont dans la foule : ils tiennent la porte, disent merci et personne ne râle. 

Le temps de faire des photos des illuminations, des enfants devant un sapin, de ma fille devant une cabine téléphonique typique (Anecdote : toutes les cabines sont truffées d'affichettes aux femmes dénudées pour de la pub pour des sites porno! Ça a été la misère pour en trouver une sans!), le temps de croiser plein de bus rouges, et nous voilà sur la route du retour. 

Je vous laisse avec des photos :

WP_20171202_14_21_48_Pro

WP_20171202_15_23_43_Pro

WP_20171202_15_56_06_Pro

WP_20171202_16_04_28_Pro

WP_20171202_16_07_37_Pro

WP_20171202_16_25_05_Pro

WP_20171202_17_14_33_Pro

WP_20171202_17_14_41_Pro

Posté par thebamsfamily à 15:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 juin 2017

L'hôtel à LA...

Voilà, même si c'est dans un an (J-376 pour être exacte!) on vient de réserver l'hôtel pour notre trip aux States, dans la Cité des Anges ! Ou, pour ta culture générale, à "El Pueblo de Nuestra Señora la Reina de Los Ángeles del Río de Porciúncula" de son nom entier, "LA" pour les intimes et les pressés.

On s'était dit que ce serait mieux de réserver l'avion d'abord, de voir nos horaires d'arrivée, puis de réserver l'hôtel en conséquence ; et puis j'ai vu un article sur Culver City (chez Gaëlle), un quartier super sympa, bien situé et calme. Avec B, on se dit que finalement, ça a l'air bien de loger là-bas, loin du Walk of Fame et des touristes. Donc je retourne sur un célèbre site de réservation d'hôtel et ... "pas de places disponibles pour les dates indiquées" ! Forcément, c'est la semaine du 4 juillet ...

Alors j'étends la recherche, j'élimine les hôtels cinq-étoiles-avec-spa qui ne nous intéressent pas, et je trouve deux-trois hôtels sympas, avec peu de chambres restantes ! Je me doute qu'ils en ajoutent un peu (Genre, le message qui apparait sur le côté : "Trois autres personnes regardent la même annonce" ! Traduction : allez, stresse un peu et réserve une chambre sous la pression, on arrivera à te vendre une navette aéroport-hôtel pour $200 de plus sans que tu ne t'en aperçoives!) - mais dans le doute, on a préféré reserver quand même. Vu qu'on peut modifier ou annuler ...

Nous serons donc bien situés ... non pas à Culver City dans le calme, loin des attractions touristiques ... mais à West Hollywood, une rue perpendiculaire à Sunset Boulevard, juste en face d'un hôpital !

Bon, on ne va pas se plaindre, on sera au coeur de l'action :)

Et puis pour la deuxième semaine, on voulait aller du côté de Santa Barbara : deux heures de route depuis El Pueblo de ... Euh ... de LA, la mer, les montagnes, les oliviers ... Eh bien même problème, ne restaient que le super hôtel à $3000 la semaine, ou des campings. Allez hop, on réserve aussi : à Ojai du coup, un peu plus loin mais pas trop.

Je ne sais même pas comment on prononce le nom de la ville : ojaï ? Ojeï ? A la mexicaine : orrraï ? Ce serait pas plutôt un nom indien ?

Bon, me voilà à chercher ce qu'il y a autour de Ojai pour voir un peu ce qu'il en est ...
Oh! Super sympa ! On peut faire de la randonnée, on peut manger bio, faire du yoga, méditer dans un jardin de la paix ... Il semblerait donc qu'on va tout droit vers ... la gipset américaine ! [Ou du moins, c'est ce qu'on nous laisse sous-entendre sur les sites de tourisme ... Espérons que ce soit comme dans toutes les pubs : trompeur!]

J'ai essayé de nous visualiser arrivant à Ojai, un endroit calme pour angelinos désabusés qui fuient la pollution et le bruit. Qui font un peu de yoga dans un jardin 100% bio après avoir randonné tout la journée, pour se détendre avant le gommage à l'huile de pépins de raisin. Qui se prennent en photo tout en faisant l'arbre, avant de la poster sur Insta sous les hashtags "Yoga" "Calilife" et "Healthyliving". Et puis nous qui arrivons ensuite ... "Salut c'est nous les Françaiiiis !! Ouais, on est Ch'tiiiis !!!" Version remake des Tuche, avec nous en personnages principaux. J'ai imaginé les touristes locaux qui nous entr'aperçoivent au dessus de leurs lunettes Gucci et qui se demandent de quelle planète on vient. "Non mais tu te rends compte, elle ne sait même pas prononcer le nom de la ville quoi!"

Mais j'ai également imaginé le scénario inverse :

"Awww! Trop belles vos chaussures de rando! C'est quoi? Chanel? Dior? YSL? ...
"Euh ... Décathlon."

Bon allez, j'avoue que c'est juste un petit délire de ma part, et qu'il y ait de fortes chances que ce ne soit pas si chicos que ça.
Rendez-vous dans un chouïa plus qu'un an pour vérifier ça !

Rotation-4_1

bams

 

Posté par thebamsfamily à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 mars 2017

Notre futur road-trip dans l'Ouest Américain

Quand arrive mars, tu as envie de réserver tes vacances d'été ; or cette année, on ne part pas ! On économise à fond pour se lancer dans une nouvelle grande aventure : traverser l'Atlantique, jusque la Californie, Los Angeles, Hollywood, les palmiers, les plages de Malibu,... On avait même envisagé de prendre un vol intérieur par la suite et pousser jusque Hawaï, mais on va rester sur la Côte Ouest : les îles du Pacifique, ce sera pour plus tard !

Bon, en même temps, on est en train de parler d'un voyage qui aura lieu en été 2018, donc le moment n'est pas encore venu de réserver et de faire les bagages. Mais ça me motive de faire des recherches/ trainer sur les sites de voyage/ prendre des notes.
Il faut dire qu'un road-trip, c'est différent des vacances en all-in sur une plage bondée de touristes, n'est-ce-pas!?
Je suis encore à la partie où je me pose plus de questions que je n'aie de réponses, et pire : quand je trouve une réponse, trois autres questions me viennent à l'esprit ! On dirait moi 16 ans en arrière en train de plancher sur une dissert' de philo.

tumblr_me159xUxkZ1rlrv2ao1_500

Mais là, 500 jours à-peu-près avant le grand départ, je peux déjà voir quelques grandes lignes :

L'avion.

(On est d'accord qu'on ne va pas rejoindre Beverly Hills en barque)
On nous a conseillé de prendre un vol direct, peut-être un peu plus cher mais ça éviterait un éventuel problème, du style Avion n°1 en retard et correspondance ratée, à attendre 32H qu'un autre avion redécolle. J'ai donc trainé sur les sites des grandes lignes aériennes, et ce n'est pas plus cher que ça (Du moins, c'est relatif, ça coûte déjà un rein à la base).
Deuxième point très important : ça relève de la science de trouver un billet relativement bon marché, les prix changeant tout le temps, y compris selon l'heure à laquelle tu réserves. C'est encore la belle arnaque du siècle, ça. On m'a conseillé d'acheter les billets 6 à 8 semaines avant, de réserver un mardi ou mercredi, et de partir un dimanche. Pire que faire des ventes privées. J'ai donc fait quelques simulations avec des horaires, des jours différents, plus ou moins à des dates proches, ou lointaines ; effectivement le prix peut passer du simple au double. Donc je continue mes recherches, telle un courtier à la Bourse.

L'hôtel.

Là encore, c'est un peu tôt, mais on a déjà écarté l'idée de AirBnB (Y'en a qui aime bien, mais j'ai vu des prix exorbitants) et les petits motels typiques (Pas envie de me faire poignarder sous la douche, merci) (Enfin, y'en a qui doivent être bien, mais vu qu'on part avec des enfants, on joue la sécurité!).
En partant avec certains sites en ligne (style Expedia, Booking...), j'ai trouvé certains hôtels sympas, avec un p'tit déj, pas de ménage à faire, parfois même avec une piscine...

Le trajet.

Bon, là on ne sait pas encore !
Sur deux semaines, on sait qu'on passera au moins une semaine à LA. (Je me mets déjà dans le bain, non on ne part pas à Los Angeles, mais à Eéllay!). Mais on pense aussi à faire une deuxième semaine ailleurs : mais où!? Dans le désert? Dans les montagnes? On reste sur la Côte!? J'ai vu des paysages splendides partout : des cactus, les réserves amérindiennes, les parcs nationaux aux séquoïas géants, Yosemite et ses ours, des plages magnifiques avec des petits villages typiques... Ou alors, on reste deux semaines à LA!? Il y a tellement à faire que même deux semaines ne seraient pas suffisantes ! Notre destination officielle est donc encore à voir...

Louer une voiture.

A la base, je m'étais dit qu'on resterait à LA et donc, qu'on pourrait prendre le bus. Ça nous éviterait les problèmes de parking, et l'abonnement est de $25 par semaine, économique donc ! Je suis donc incollable sur les lignes de bus : il y a les bleus, les rouges et les orange. Des fois d'autres couleurs aussi, pour les autres compagnies, et parfois il faut prendre un Bleu + sa correspondance orange - ou rouge - et parfois ... bon, je retire ce que j'ai dit : je ne suis pas DU TOUT incollable sur les lignes de bus à LA, c'est même le b**** !
Et puis comme on a parlé de pousser un peu plus loin, louer une voiture devient nécessaire.
Du coup, aussi, prendre des assurances aux initiales compliquées (Y'a l'air qu'aux US, ils aiment autant la paperasse qu'en France, on n'est pas sauvé!)

La paperasse.

Je rebondis sur l'histoire d'assurance voiture pour penser aussi à :
- prendre une assurance complémentaire qui éviterait de payer $2000 à cause d'un rhume. (Tout est possible avec S...)
- faire les passeports (biométriques, numériques, avec empreintes digitales, carte à puce, la totale.)
- remplir les autorisations ESTA (Sinon, on ne rentre pas sur le territoire américain, ils ne rigolent pas avec ça, en plus.)
- remettre à jour mes vaccins (Oui, je sais, c'est nul de toujours reporter, à cause de ça je ne suis pas du tout à jour! Peut-être que ce n'est rien, mais dans le doute je vais les refaire!)

L'alimentation.

A voir sur place, mais B est déjà au courant qu'il ne mangera pas de viande là-bas ! Heureusement, il a dit que le régime végétarien ne va pas le déranger pendant deux semaines. Moi je jubile : LA est the place to be pour l'alimentation healthy. Yay !!
Et puis mon petit estomac remerciera les snacking, les petits plats chinois à emporter, les nouilles végétariennes, les fruits de Farmer's Market, etc.

Voilà donc on nous en sommes ...
D'ailleurs, toute personne partant également pour les States, ou qui connait bien ce pays, et qui serait susceptible de répondre à quelques unes de mes questions, est la bienvenue !

bams

Posté par thebamsfamily à 10:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 août 2016

Norvège - Part 2

Mercredi 10 août :

Lorsque nous nous réveillons, la tempête n'est plus qu'un mauvais souvenir : nous naviguons sur une eau calme et limpide, celle du fjord de Flam ! De tous les paysages que j'ai vus (oui, bon, j'en n'ai pas vus des masses non plus, mais quand même), c'est mon préféré. Techniquement, Flam est un petit village de 300 habitants, mais il accueille 450.000 touristes à l'année. Il n'y a pas grand chose à faire, sauf de prendre le train (la ligne de chemin de fer la plus vertigineuse au monde, soit disant), et nous ne l'avons même pas pris - il faut dire qu'il est pris d'assaut par ceux qui partent en excursion, or nous avec les enfants on préfère découvrir que de se faire trainer dans des endroits que tout le monde verra. On est un peu plus aventuriers ! On a trouvé une petite plage, peut-être la seule de Norvège d'ailleurs ! où les enfants ont fait des ricochets. Puis on a fait une randonnée d'une bonne heure pour s'approcher d'une cascade, on a trouvé des vaches à franges et des moutons qui s'étaient sauvés. On s'est gavés de nature, de paysages magnifiques, on a vu un début d'arc-en-ciel entre deux vallons, une journée au top, donc.

AAAA6

AAAA7

Jeudi 11 août :

Bonjour Bergen ! On a quitté les fjords, déjà. A nouveau, nous parcourons la ville fortifiée, la vieille ville pour être exacte, à nouveau ça grimpe ! il y a plein de petits escaliers et des petites maisons typiques qui riment avec sympathiques. Par contre, il y a un monde fou. Après notre balade nature de la veille, ça me fait tout drôle, et je préfère quand même Flam, mais bon, la ville a un certain cachet.

AAAA5

Vendredi 12 août :

La Norvège, c'est déjà fini ... Il faut refaire le parcours en sens inverse, donc à nouveau c'est journée en pleine mer, à profiter du bâteau - bon, moi, forcément, vu que mon estomac n'apprécie pas la mer, je serais plus à même de discuter de la literie que de comparer les bars ; mais B, qui a le pied marin, s'est baladé toute la semaine à bord, est même sorti au night club - genre Shogun, si tu as la même culture cinématographique que moi - et mieux : il s'est fait dragué par une quinqua célibataire !

Samedi 13 août :

A 9h, après le dernier petit-déjeuner pantagruélique de la semaine, nous accostons à nouveau à Calais, puis il faut quitter le navire ... pas comme les rats, mais au sens littéral du terme ... C'était un peu court, tout ça ! On a tellement vu de choses différentes, vécu des anecdotes rigolotes, senti des expériences inédites, que faire deux articles me parait ridicule. J'ai oublié 50 choses mais il faut bien finir.

Alors, la Norvège, on y va ou on y va !?? Bah on y va de bon coeur bien sûr !

bams

 

Posté par thebamsfamily à 22:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Norvège - Part 1

La semaine dernière, nous étions encore en Norvège : nous sommes partis avec Croisière de France, sur l'Horizon, pour 7 jours au top, sûrement le meilleur voyage que j'ai fait jusqu'à présent.

Samedi 6 août :

Nous arrivons assez tôt au port de Calais, pourtant nous trouvons tout de suite le bon quai et nous pouvons mettre notre voiture au parking, puis aller dans la tente qui sert d'accueil. Les bagages sont pris en charge rapidement, puis nous attendons un peu le temps de l'enregistrement. En fait, le plus long, c'est la douane - il y a du monde et un seul portique, la file d'attente semble interminable alors que nous sommes parmi les premiers - sur 1400 personnes quand même !

Vers 14h, nous grimpons à bord, et même si notre cabine ne sera prête qu'à 15h, on peut se balader, découvrir, et même se restaurer. (Je fais un lien ici sur le site de Croisière de France, pour montrer les différents services à bord, restos, bars, casino, spa, etc). On a une belle vue sur le port de Calais, on prend quelques photos déjà, puis on a à peine le temps de prendre un petit cocktail (même pas encore partis, et on boit déjà!) qu'on a un exercice de sauvetage : nous voilà tous ensemble au bar en gilet orange fluo, c'est pratique pour rigoler avec tes futurs voisins d'une semaine !

A 17h30, c'est le départ ! Très vite, le temps passe et on découvre notre resto (Le matin et le midi, c'est buffet, mais le soir c'est carrément le super repas avec un chef étoilé, assez classe, avec le personnel de bord à tes petits soins.) On est avec un autre couple et leur petite fille de 1 an et demi, qui habite pas si loin de chez nous, et on s'entend bien ; on va peut-être même se revoir si possible !

Première nuit à bord tranquille, on ne tangue quasiment pas (car je suis très sensible, j'ai facilement le mal des transport ! Même quand je ne suis pas dans les transports en fait..!)

AAAA4

Dimanche 7 août :

C'est une journée spéciale en pleine mer : environ 1000 kilomètres nous séparent de la Norvège. On passe notre matinée près de la piscine, il y a des animations, de la musique, je prends un petit verre de vin blanc pour l'apéritif ... Et puis, la fatigue peut-être, je ne me sens pas au top alors je m'allonge un peu. En fait, ça passe, et on profite de la piscine en début d'aprèm. En fait de piscine, les enfants y sont restés envion 7 minutes montre en main, car même s'il y a un magnifique soleil, il y a un vent frais : on est en pleine Mer du Nord quand même !

A nouveau je ne me sens pas bien et là ... c'est le drame, oui : je suis malade ! On a su après qu'une tempête se préparait et qu'on a été un peu secoués à cause de ça, je me console en me disant que s'il n'y avait pas eu la tempête, je n'aurais pas été malade, hein ... Hein oui...!?

Lundi 8 août :

Au réveil, surprise ! Bonjour la Norvège ! Plus précisément Stavanger, la 4ème ville du pays, environ 140.000 habitants. C'est une charmante ville avec de jolies maison en bois, un quartier plus ancien aux rues pavées où il faut grimper, un quartier plus commerçant avec des maisons très colorées, un petit lac, des espaces verts... Une chose frappe tout de suite : tout est calme, propre, bien entretenu, les gens te laissent passer aux passages piétons avant même que tu n'arrives au passage piéton susdit, personne n'est garé en double file, ou ne klaxonne parce que ça ne va pas... Bref, l'incivilité en Norvège, ça ne semble pas exister ! J'ai même culpabilisé de descendre un escalier à gauche, j'avais l'impression d'être une grande délinquante.

Nous étions censés repartir l'après-midi, mais voilà qu'on nous annonce la tempête en pleine mer (avec des creux de 10m) Le commandant de bord préfère ne pas prendre de risques, nous resterons donc deux jours à Stavanger, et nous n'irons pas à Hellesylt, un des plus beaux fjords du monde... Zut, c'était censé être la plus belle escale du voyage ! Mais mon côté pragmatique reprend le dessus : je ne serai plus malade !

AAAA3

Mardi 9 août :

Nous repartons à l'assaut de Stavanger, cette fois-ci la vieille ville qu'on n'avait pas vraiment visitée la veille. Bien sûr, la tempête fait rage au large, mais on en a quelques embruns sur la côte ! Nous avons donc eu deux jours de grand vent et de pluie, ce qui m'a valu l'achat d'un super bonnet à pompon !

AAAA1

AAAA2

Cette fois-ci, en début d'après-midi, nous repartons vraiment ; et même si nous avons échappé au plus gros de la tempête, on a droit quand même à de bonnes secousses, des vagues de 7m, et des bruits impressionnants de masses d'eau qui s'écrasent contre la coque du navire... Mais ce jour-là, pas bête la fille, je n'ai pas tenté de me relever, je suis restée sagement dans mon lit, et je n'ai pas été malade.

bams

Posté par thebamsfamily à 22:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,