07 janvier 2015

Mes enfants pleins de vie :

J'ai failli faire cet article dans la catégorie "Commentaires", puis je me suis ravisée. Je vais plutôt décrire quelques situations emblématiques de mes enfants [qui prennent une large part sur ce blog, il faut bien l'avouer], emblématiques disais-je de leur comportement, débordant d'énergie, de vie, bouillonants d'idées, parfois un peu farfelus [ah ah ah who am I kidding, toujours farfelus!], dans tous les cas on ne s'ennuie jamais.

La semaine dernière, par exemple, je range tranquillement du linge. J'entre dans la chambre de ma fille... et je la retrouve allongée sur le lit, mais la tête dans le vide, à regarder le sol.
"Ça va?"
"Ben oui!" [Genre la situation est normale]
"Qu'est-ce que tu fais?"
"Je réfléchis!!"
"T'es obligée d'être tête en bas pour réfléchir?"
[Sur un ton d'agacement, du style «Je ne comprends pas que ça te paraisse bizarre, moi je fais ça tout le temps»] "C'est pour me concentrer!"

Dans un autre style, je cuisine. Mon fils me tourne autour, alerté par l'odeur, c'est-bientôt-l'heure-de-la-boustifaille.
"On mange quoi? Des sauterelles?"
Je me retourne, étonnée. Des sauterelles? Quelle idée!
"Ben quoi, des sauterelles, ça se mange!"
[Inutile de dire que moi je cuisine plutôt des steaks de thon, des carottes ou des pois chiches, des trucs que je trouve au supermarché, quoi.]

Des fois, c'est moins drôle.
Après deux semaines de vacances, il faut penser aux devoirs, même si au CP c'est limité. Là en l'occurence c'était juste apprendre une poésie d'une dizaine de lignes, je décide d'ouvrir les hostilités deux jours avant la rentrée. Bien sûr, mon fils n'a pas envie.
L'activité poésie a duré environ 30 minutes, qui peuvent être décomposées de la manière suivante :
1 - 29 minutes et 30 secondes de rechignement, et de remise en question [Du style : "Mais à quoi ça sert d'apprendre des poésies?"/"Pourquoi je dois encore aller à l'école puisque je sais lire?"/"Il me reste combien d'année à l'école?"/"J'aime pas répéter, ça sert à rien"/etc]
2 - 30 secondes où, de très mauvaise grâce, il consent à me réciter la poésie, qu'il connaissait en fait déjà.

9782_763233390412150_2975500953016536680_n

bams

Posté par thebamsfamily à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,