19 juin 2017

L'hôtel à LA...

Voilà, même si c'est dans un an (J-376 pour être exacte!) on vient de réserver l'hôtel pour notre trip aux States, dans la Cité des Anges ! Ou, pour ta culture générale, à "El Pueblo de Nuestra Señora la Reina de Los Ángeles del Río de Porciúncula" de son nom entier, "LA" pour les intimes et les pressés.

On s'était dit que ce serait mieux de réserver l'avion d'abord, de voir nos horaires d'arrivée, puis de réserver l'hôtel en conséquence ; et puis j'ai vu un article sur Culver City (chez Gaëlle), un quartier super sympa, bien situé et calme. Avec B, on se dit que finalement, ça a l'air bien de loger là-bas, loin du Walk of Fame et des touristes. Donc je retourne sur un célèbre site de réservation d'hôtel et ... "pas de places disponibles pour les dates indiquées" ! Forcément, c'est la semaine du 4 juillet ...

Alors j'étends la recherche, j'élimine les hôtels cinq-étoiles-avec-spa qui ne nous intéressent pas, et je trouve deux-trois hôtels sympas, avec peu de chambres restantes ! Je me doute qu'ils en ajoutent un peu (Genre, le message qui apparait sur le côté : "Trois autres personnes regardent la même annonce" ! Traduction : allez, stresse un peu et réserve une chambre sous la pression, on arrivera à te vendre une navette aéroport-hôtel pour $200 de plus sans que tu ne t'en aperçoives!) - mais dans le doute, on a préféré reserver quand même. Vu qu'on peut modifier ou annuler ...

Nous serons donc bien situés ... non pas à Culver City dans le calme, loin des attractions touristiques ... mais à West Hollywood, une rue perpendiculaire à Sunset Boulevard, juste en face d'un hôpital !

Bon, on ne va pas se plaindre, on sera au coeur de l'action :)

Et puis pour la deuxième semaine, on voulait aller du côté de Santa Barbara : deux heures de route depuis El Pueblo de ... Euh ... de LA, la mer, les montagnes, les oliviers ... Eh bien même problème, ne restaient que le super hôtel à $3000 la semaine, ou des campings. Allez hop, on réserve aussi : à Ojai du coup, un peu plus loin mais pas trop.

Je ne sais même pas comment on prononce le nom de la ville : ojaï ? Ojeï ? A la mexicaine : orrraï ? Ce serait pas plutôt un nom indien ?

Bon, me voilà à chercher ce qu'il y a autour de Ojai pour voir un peu ce qu'il en est ...
Oh! Super sympa ! On peut faire de la randonnée, on peut manger bio, faire du yoga, méditer dans un jardin de la paix ... Il semblerait donc qu'on va tout droit vers ... la gipset américaine ! [Ou du moins, c'est ce qu'on nous laisse sous-entendre sur les sites de tourisme ... Espérons que ce soit comme dans toutes les pubs : trompeur!]

J'ai essayé de nous visualiser arrivant à Ojai, un endroit calme pour angelinos désabusés qui fuient la pollution et le bruit. Qui font un peu de yoga dans un jardin 100% bio après avoir randonné tout la journée, pour se détendre avant le gommage à l'huile de pépins de raisin. Qui se prennent en photo tout en faisant l'arbre, avant de la poster sur Insta sous les hashtags "Yoga" "Calilife" et "Healthyliving". Et puis nous qui arrivons ensuite ... "Salut c'est nous les Françaiiiis !! Ouais, on est Ch'tiiiis !!!" Version remake des Tuche, avec nous en personnages principaux. J'ai imaginé les touristes locaux qui nous entr'aperçoivent au dessus de leurs lunettes Gucci et qui se demandent de quelle planète on vient. "Non mais tu te rends compte, elle ne sait même pas prononcer le nom de la ville quoi!"

Mais j'ai également imaginé le scénario inverse :

"Awww! Trop belles vos chaussures de rando! C'est quoi? Chanel? Dior? YSL? ...
"Euh ... Décathlon."

Bon allez, j'avoue que c'est juste un petit délire de ma part, et qu'il y ait de fortes chances que ce ne soit pas si chicos que ça.
Rendez-vous dans un chouïa plus qu'un an pour vérifier ça !

Rotation-4_1

bams

 

Posté par thebamsfamily à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


03 mars 2017

Notre futur road-trip dans l'Ouest Américain

Quand arrive mars, tu as envie de réserver tes vacances d'été ; or cette année, on ne part pas ! On économise à fond pour se lancer dans une nouvelle grande aventure : traverser l'Atlantique, jusque la Californie, Los Angeles, Hollywood, les palmiers, les plages de Malibu,... On avait même envisagé de prendre un vol intérieur par la suite et pousser jusque Hawaï, mais on va rester sur la Côte Ouest : les îles du Pacifique, ce sera pour plus tard !

Bon, en même temps, on est en train de parler d'un voyage qui aura lieu en été 2018, donc le moment n'est pas encore venu de réserver et de faire les bagages. Mais ça me motive de faire des recherches/ trainer sur les sites de voyage/ prendre des notes.
Il faut dire qu'un road-trip, c'est différent des vacances en all-in sur une plage bondée de touristes, n'est-ce-pas!?
Je suis encore à la partie où je me pose plus de questions que je n'aie de réponses, et pire : quand je trouve une réponse, trois autres questions me viennent à l'esprit ! On dirait moi 16 ans en arrière en train de plancher sur une dissert' de philo.

tumblr_me159xUxkZ1rlrv2ao1_500

Mais là, 500 jours à-peu-près avant le grand départ, je peux déjà voir quelques grandes lignes :

L'avion.

(On est d'accord qu'on ne va pas rejoindre Beverly Hills en barque)
On nous a conseillé de prendre un vol direct, peut-être un peu plus cher mais ça éviterait un éventuel problème, du style Avion n°1 en retard et correspondance ratée, à attendre 32H qu'un autre avion redécolle. J'ai donc trainé sur les sites des grandes lignes aériennes, et ce n'est pas plus cher que ça (Du moins, c'est relatif, ça coûte déjà un rein à la base).
Deuxième point très important : ça relève de la science de trouver un billet relativement bon marché, les prix changeant tout le temps, y compris selon l'heure à laquelle tu réserves. C'est encore la belle arnaque du siècle, ça. On m'a conseillé d'acheter les billets 6 à 8 semaines avant, de réserver un mardi ou mercredi, et de partir un dimanche. Pire que faire des ventes privées. J'ai donc fait quelques simulations avec des horaires, des jours différents, plus ou moins à des dates proches, ou lointaines ; effectivement le prix peut passer du simple au double. Donc je continue mes recherches, telle un courtier à la Bourse.

L'hôtel.

Là encore, c'est un peu tôt, mais on a déjà écarté l'idée de AirBnB (Y'en a qui aime bien, mais j'ai vu des prix exorbitants) et les petits motels typiques (Pas envie de me faire poignarder sous la douche, merci) (Enfin, y'en a qui doivent être bien, mais vu qu'on part avec des enfants, on joue la sécurité!).
En partant avec certains sites en ligne (style Expedia, Booking...), j'ai trouvé certains hôtels sympas, avec un p'tit déj, pas de ménage à faire, parfois même avec une piscine...

Le trajet.

Bon, là on ne sait pas encore !
Sur deux semaines, on sait qu'on passera au moins une semaine à LA. (Je me mets déjà dans le bain, non on ne part pas à Los Angeles, mais à Eéllay!). Mais on pense aussi à faire une deuxième semaine ailleurs : mais où!? Dans le désert? Dans les montagnes? On reste sur la Côte!? J'ai vu des paysages splendides partout : des cactus, les réserves amérindiennes, les parcs nationaux aux séquoïas géants, Yosemite et ses ours, des plages magnifiques avec des petits villages typiques... Ou alors, on reste deux semaines à LA!? Il y a tellement à faire que même deux semaines ne seraient pas suffisantes ! Notre destination officielle est donc encore à voir...

Louer une voiture.

A la base, je m'étais dit qu'on resterait à LA et donc, qu'on pourrait prendre le bus. Ça nous éviterait les problèmes de parking, et l'abonnement est de $25 par semaine, économique donc ! Je suis donc incollable sur les lignes de bus : il y a les bleus, les rouges et les orange. Des fois d'autres couleurs aussi, pour les autres compagnies, et parfois il faut prendre un Bleu + sa correspondance orange - ou rouge - et parfois ... bon, je retire ce que j'ai dit : je ne suis pas DU TOUT incollable sur les lignes de bus à LA, c'est même le b**** !
Et puis comme on a parlé de pousser un peu plus loin, louer une voiture devient nécessaire.
Du coup, aussi, prendre des assurances aux initiales compliquées (Y'a l'air qu'aux US, ils aiment autant la paperasse qu'en France, on n'est pas sauvé!)

La paperasse.

Je rebondis sur l'histoire d'assurance voiture pour penser aussi à :
- prendre une assurance complémentaire qui éviterait de payer $2000 à cause d'un rhume. (Tout est possible avec S...)
- faire les passeports (biométriques, numériques, avec empreintes digitales, carte à puce, la totale.)
- remplir les autorisations ESTA (Sinon, on ne rentre pas sur le territoire américain, ils ne rigolent pas avec ça, en plus.)
- remettre à jour mes vaccins (Oui, je sais, c'est nul de toujours reporter, à cause de ça je ne suis pas du tout à jour! Peut-être que ce n'est rien, mais dans le doute je vais les refaire!)

L'alimentation.

A voir sur place, mais B est déjà au courant qu'il ne mangera pas de viande là-bas ! Heureusement, il a dit que le régime végétarien ne va pas le déranger pendant deux semaines. Moi je jubile : LA est the place to be pour l'alimentation healthy. Yay !!
Et puis mon petit estomac remerciera les snacking, les petits plats chinois à emporter, les nouilles végétariennes, les fruits de Farmer's Market, etc.

Voilà donc on nous en sommes ...
D'ailleurs, toute personne partant également pour les States, ou qui connait bien ce pays, et qui serait susceptible de répondre à quelques unes de mes questions, est la bienvenue !

bams

Posté par thebamsfamily à 10:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 janvier 2017

Où on va parler de vacances.

Tu sais ce qui se passe en janvier? "Rien", c'est bien, tu me suis depuis un moment pour savoir que janvier c'est pourri en fait. On s'imagine toujours que changer la date va changer notre vie, on prend des bonnes résolutions qui tiendront 37 minutes, mais si on regarde vraiment et qu'on décortique janvier, on est juste fatigué, il fait froid, il fait nuit à 16h, et on ne fait rien de productif.
En prime, chez moi du moins, janvier est un mois "administratif" : factures, contrôle technique de la voiture, dentiste pour ma fille, vaccin du chien... C'est juste plein de rendez-vous (chiants) pour régler des choses (quotidiennes et chiantes) que la vie nous impose.
Tu sais comment j'essaie d'éviter la monotonie de janvier...? En pensant aux vacances bien sûr !! Rien que de surfer sur les sites d'agences de voyage, ou sur les comparateurs de prix, rien qu'à voir des photos, même trafiquées, de piscines, d'eau translucide, ou d'hôtels nichés au milieu de palmiers, ça me remet du baume au coeur. Parce qu'il faut bien l'avouer, j'ai fait beaucoup de recherches sur plein de pays, mais il y avait toujours un dénominateur commun : le soleil.
C'est pas que la Norvège nous a déplu, bien au contraire, mais on a eu un peu froid même en plein mois d'août.

J'ai donc ouvert plein d'onglets, avec plusieurs possibilités, pendant que B était au travail ; puis lorsqu'il est rentré, il a eu plusieurs idées servies comme sur un plateau.

Et puis voilà ce qu'il en ressort : B ne veut pas partir en vacances cette année. Horreur !

Attends, y'a une suite : on a un grand projet de voyage (on en a même deux pour être exacte), qu'on espère toujours faire, mais qui jusqu'à présent était plutôt de la théorie. Indice : on a besoin d'un passeport ! B lance donc l'idée de finaliser ce rêve, pas pour 2017 parce que c'est quand même un sacré truc, mais pour l'année prochaine. Cette année donc, on économise (on finit le jardin aussi, c'est beau d'avoir fini les travaux mais aménager le terrain ne serait pas de refus), on se contente d'une journée à la plage, de mettre la petite piscine gonflable sur la terrasse, et on s'envolera bientôt (ou presque) pour ... la Californie ! Même que B veut pousser jusque Hawaï tant qu'on y est !

Bien sûr, moi, super excitée comme une puce, prête à subir les températures négatives du moment que ce projet voit le jour, je commence à me renseigner. Il s'avère que la Côte Ouest c'est possible, Hawaï c'est possible, mais les deux ....

Mais après tout, pourquoi pas ! Si on économise bien, si on croit en nos rêves, on peut croiser les doigts !

Et depuis, il s'avère que la voiture doit passer une contre-visite (on pollue trop, c'te blague pour une voiture qu'on prend une fois par semaine! Bref!), du coup elle va au garage la semaine prochaine. Vu qu'on doit aussi changer les pneus, c'est pas obligatoire mais bon, il faudrait le faire quand même, on va avoir une belle facture.
Ça commence bien, nos économies ! Ça commence bien, janvier !!

*To be continued*

bams

Posté par thebamsfamily à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,