27 avril 2015

Vivre avec un enfant EIP ("Précoce")

○ Il faut aimer les précisions ("Ça fait une heure que..." "Non maman, ça fait 57 minutes")

○ Il faut composer avec des milliers de questions/seconde : Où on va après la mort? Qu'est-ce qu'il y a au centre de la Terre? Pourquoi les gens mentent? Etc (Vous avez 4 heures)

○ ... les commentaires également ("Ils se sont bagarrés... pff! Ils ont pas de cerveau!" - Ma fille, inspirée par son frère je suppose...)

○ Tu vis des choses que les gens ne comprennent pas. (Comme quand ton fils qui demande, dans les vestiaires avant l'aïkido, si les zooris - les sandales de paille tressée - sont féminins ou masculins? Une autre maman lui a répondu qu'il se prenait trop la tête, il n'avait qu'à dire "des zooris" puisqu'il y en avaient deux... Ton fils se retourne vers toi et te sors "Bon... Elle comprend pas..." - et toi t'es contente que la maman ne l'ait pas entendu, ça aurait pu la vexer)

○ Tu as des conversations qui peuvent paraitre surréalistes, du style : "Comment s'appelle la BD avec le léopard?" La réponse était : "Marsupilami") (T'as vu le lien?)

○ Il faut aimer les jeux bizarres, moitié échecs moitié Candy Crush. (J'ai toujours pas compris la règle)

○ Il faut se taper les 6 Star Wars : S souhaitant voir l'intégralité, on va profiter des vacances pour le faire (Geek vous avez dit?)

○ Des fois, tu te poses des questions sur le diagnostic, comme quand par exemple ton fils demande très sérieusement de quel animal vient le blanc de poulet.

○ Il faut faire avec sa curiosité insatiable : en Crète, devant le buffet interminable du petit-déjeuner, tu crois qu'il prenait des céréales? Des tartines de miel? Du yaourt? ... Eh non, il nous a mangé des oeufs, du bacon, des haricots blancs...

○ Il faut aimer les langues : Et comment on dit en anglais? Et en italien? Et en latin!? ...

○ Ton fils ne traine pas avec les autres enfants de son âge. Quand, Alleluia!, il est invité un mercredi pour jouer chez un garçon de sa classe, j'apprends par la suite qu'il a passé la moitié de l'après-midi à jouer à Minecraft avec le grand frère de 14 ans.

○ L'imagination est débordante : ma fille encore, peut-être pas testée EIP mais elle n'est pas en reste, m'a demandé à avoir un nouveau puzzle avec Raiponce sur une licorne avec des papillons. (La maman indigne que je suis lui a pris un puzzle avec des chevaux.)

puzzle

○ Des fois, S me fait bien rire : après m'avoir demandé ce qu'était un concours, il me dit "Mais ça ne sert à rien!?" - "Ben, tu peux avoir un trophée, ou une médaille, ou la fierté d'être arrivé premier..." - "Oui c'est bien ce que je dis : ça sert à rien!"

○ Attention aussi à l'arnaque! "Comment ça s'écrit le gros mot anglais, qui commence par F- ?" - "Je ne vais pas te dire ça!" - "Ben non le dis pas, tu peux juste l'épeller...!"

○ Et puis le problème quand on a une logique différente des autres, c'est que des fois il n'est pas sur la même longueur d'ondes : comme dans cet exercice où il fallait faire deux catégories (la maitresse attendait les fruits et les animaux), S lui a fait les mots masculins et féminins ("le mal" et "la femmel" comme il dit). Résultat : Non Acquis!

exo

bams

Posté par thebamsfamily à 16:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


07 janvier 2015

Mes enfants pleins de vie :

J'ai failli faire cet article dans la catégorie "Commentaires", puis je me suis ravisée. Je vais plutôt décrire quelques situations emblématiques de mes enfants [qui prennent une large part sur ce blog, il faut bien l'avouer], emblématiques disais-je de leur comportement, débordant d'énergie, de vie, bouillonants d'idées, parfois un peu farfelus [ah ah ah who am I kidding, toujours farfelus!], dans tous les cas on ne s'ennuie jamais.

La semaine dernière, par exemple, je range tranquillement du linge. J'entre dans la chambre de ma fille... et je la retrouve allongée sur le lit, mais la tête dans le vide, à regarder le sol.
"Ça va?"
"Ben oui!" [Genre la situation est normale]
"Qu'est-ce que tu fais?"
"Je réfléchis!!"
"T'es obligée d'être tête en bas pour réfléchir?"
[Sur un ton d'agacement, du style «Je ne comprends pas que ça te paraisse bizarre, moi je fais ça tout le temps»] "C'est pour me concentrer!"

Dans un autre style, je cuisine. Mon fils me tourne autour, alerté par l'odeur, c'est-bientôt-l'heure-de-la-boustifaille.
"On mange quoi? Des sauterelles?"
Je me retourne, étonnée. Des sauterelles? Quelle idée!
"Ben quoi, des sauterelles, ça se mange!"
[Inutile de dire que moi je cuisine plutôt des steaks de thon, des carottes ou des pois chiches, des trucs que je trouve au supermarché, quoi.]

Des fois, c'est moins drôle.
Après deux semaines de vacances, il faut penser aux devoirs, même si au CP c'est limité. Là en l'occurence c'était juste apprendre une poésie d'une dizaine de lignes, je décide d'ouvrir les hostilités deux jours avant la rentrée. Bien sûr, mon fils n'a pas envie.
L'activité poésie a duré environ 30 minutes, qui peuvent être décomposées de la manière suivante :
1 - 29 minutes et 30 secondes de rechignement, et de remise en question [Du style : "Mais à quoi ça sert d'apprendre des poésies?"/"Pourquoi je dois encore aller à l'école puisque je sais lire?"/"Il me reste combien d'année à l'école?"/"J'aime pas répéter, ça sert à rien"/etc]
2 - 30 secondes où, de très mauvaise grâce, il consent à me réciter la poésie, qu'il connaissait en fait déjà.

9782_763233390412150_2975500953016536680_n

bams

Posté par thebamsfamily à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 septembre 2014

Commentaires d'enfants #13

Mes enfants sont loin de prendre la résolution de rentrée de se limiter en anecdotes! Ces commentaires #13 sont dédiés à ma fille, qui a encore été prolixe ces jours-ci! =)

* Un jour, elle nous a expliqué qu'il y avait un monstre dans sa chambre... Stupeur de ma part, j'ai l'habitude que ni l'un ni l'autre n'aient eu peur dans le noir, nous n'avons pas de veilleuse, plus de tétine depuis longtemps... Ma stupeur a été de courte durée : non, A n'a pas peur! Ce monstre est non seulement gentil, nous explique t-elle, mais c'est lui qui a peur! Elle a donc dit au monstre (nommé "Koa" apparemment) de venir sous les draps avec elle... Et elle a demandé si on pouvait lui donner du chocolat chaud pour le petit dej'...

* En discutant devant son bol de soupe, A nous a demandé :
"Pourquoi c'est pas avec des trucs?"
"C'est-à-dire?"
"Oui."
Si tu comprends ce dialogue, fais-moi signe. (Ou arrête la drogue.)

* On discutait aussi de "plus tard" : plus tard, ils pourront prendre le bus, ou le train, voire l'avion tous seuls... Je précise qu'ils pourront voyager là où ils auront envie d'aller, et je cite par exemple des endroits tels que la Cordillère des Andes, l'Australie...
A : "Oui, moi j'irai à Amiland!"
C'est là où nous allons chercher l'eau osmosée pour l'aquarium, à environ 15 kms de chez nous... Ah elle est belle, l'aventure de A...

Posté par thebamsfamily à 14:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 juillet 2014

Commentaires d'enfants #11

B a un tee-shirt Armani avec le drapeau italien. S part donc dans son atlas à la recherche du pays...
"Maman, j'ai trouvé «Arménie» mais pas «Armani» ..."

Bon, des fois il est très space aussi. Pendant le dîner, il me sort comme ça "Maman, c'est quoi la vérité?"
Moi je débarque : de quoi il parle, là?
"Ben... c'est quoi la vérité de la question??"
"Mais quelle question?"
"De la question que tu vas me poser!"
Je suis encore perdue rien qu'à y repenser...

A, quant à elle, m'a sorti que son saignement de nez était un "rhume rouge".
C'est cela, oui.

Et elle m'a dit vouloir être vétérinaire plus tard. Quels animaux? Oh, les classiques : chevaux, chiens, chats, dinosaures.
"Et les tigres aussi, mais je vais les soigner doucement et leur dire de faire attention pour pas qu'ils me griffent."
J'ai été épatée de sa prudence.

Posté par thebamsfamily à 12:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,