Mercredi 10 août :

Lorsque nous nous réveillons, la tempête n'est plus qu'un mauvais souvenir : nous naviguons sur une eau calme et limpide, celle du fjord de Flam ! De tous les paysages que j'ai vus (oui, bon, j'en n'ai pas vus des masses non plus, mais quand même), c'est mon préféré. Techniquement, Flam est un petit village de 300 habitants, mais il accueille 450.000 touristes à l'année. Il n'y a pas grand chose à faire, sauf de prendre le train (la ligne de chemin de fer la plus vertigineuse au monde, soit disant), et nous ne l'avons même pas pris - il faut dire qu'il est pris d'assaut par ceux qui partent en excursion, or nous avec les enfants on préfère découvrir que de se faire trainer dans des endroits que tout le monde verra. On est un peu plus aventuriers ! On a trouvé une petite plage, peut-être la seule de Norvège d'ailleurs ! où les enfants ont fait des ricochets. Puis on a fait une randonnée d'une bonne heure pour s'approcher d'une cascade, on a trouvé des vaches à franges et des moutons qui s'étaient sauvés. On s'est gavés de nature, de paysages magnifiques, on a vu un début d'arc-en-ciel entre deux vallons, une journée au top, donc.

AAAA6

AAAA7

Jeudi 11 août :

Bonjour Bergen ! On a quitté les fjords, déjà. A nouveau, nous parcourons la ville fortifiée, la vieille ville pour être exacte, à nouveau ça grimpe ! il y a plein de petits escaliers et des petites maisons typiques qui riment avec sympathiques. Par contre, il y a un monde fou. Après notre balade nature de la veille, ça me fait tout drôle, et je préfère quand même Flam, mais bon, la ville a un certain cachet.

AAAA5

Vendredi 12 août :

La Norvège, c'est déjà fini ... Il faut refaire le parcours en sens inverse, donc à nouveau c'est journée en pleine mer, à profiter du bâteau - bon, moi, forcément, vu que mon estomac n'apprécie pas la mer, je serais plus à même de discuter de la literie que de comparer les bars ; mais B, qui a le pied marin, s'est baladé toute la semaine à bord, est même sorti au night club - genre Shogun, si tu as la même culture cinématographique que moi - et mieux : il s'est fait dragué par une quinqua célibataire !

Samedi 13 août :

A 9h, après le dernier petit-déjeuner pantagruélique de la semaine, nous accostons à nouveau à Calais, puis il faut quitter le navire ... pas comme les rats, mais au sens littéral du terme ... C'était un peu court, tout ça ! On a tellement vu de choses différentes, vécu des anecdotes rigolotes, senti des expériences inédites, que faire deux articles me parait ridicule. J'ai oublié 50 choses mais il faut bien finir.

Alors, la Norvège, on y va ou on y va !?? Bah on y va de bon coeur bien sûr !

bams