J'ai toujours eu une sainte horreur de Novembre, de son froid et de sa monotonie. Cette année, tu te souviens?, j'avais tenté d'avoir plein de projets pour chasser les idées négatives et éviter le trip sous-la-couette dès 17h, à attendre une heure décente pour commencer à dîner.
En 2014 : j'ai réussi.

Outre, bien sûr, les classiques (ménage, courses, conduire les enfants à l'école...) et les séries à rattrapper (Saison 2 d'Under the Dome ; replay de Baby Boom ; Bones recommence ; entre autres, faudrait que je me calme sur les séries), nous avons eu le spectacle de fin d'année du CE de B :

cirque

tigres

Ça me fait mal au coeur, ces tigres qui agissent comme des gros chatons.
J'ai préféré les trapézistes et la contorsionniste - eux sont là de leur plein gré.

Une petite glace pour la pause :

glace

Et on enchaine sur le shopping de Noël ! En une heure, c'était plié-bouclé. Chaque année, j'hésite entre y aller en décembre, où je suis plus branchée Noël, ou novembre parce que je sais que plus j'attends, plus c'est la cohue... Je trouve ça d'autant plus dommage que les brioches de Noël sont déjà en rayon depuis fin octobre... Mais je suis aussi tiraillée par mon sens de l'organisation aigu, qui me prescrit tous rayons centraux les semaines précédant les fêtes, parce que je supporte tout simplement pas les gens, la cohue, et le stress du dernier moment.
Y aller fin novembre est, je pense, un juste milieu entre "Je n'ai pas envie de faire mes achats tout de suite parce ce n'est pas encore le moment" et "Je n'y vais pas trois semaines avant, je tiens trop à mes pieds et à ma santé mentale".

Sans titre 1

Demain, vu que le temps est revenu au beau fixe, les travaux du garage commenceront, tu ne peux pas imaginer à quel point j'ai hâte qu'on me débarasse des sacs de ciment et autres briques qui trainent dans mon jardin.

Et je finis mon calendrier de l'Avent DIY : cette année je me suis lancée! Le plus gros est fait, je le fignolle ce week-end, et on en reparle d'ici peu !

bams