27 mars 2014

Riz pilaf pois chiches et raisins secs

J'ai trouvé la recette sur Recettes Végétariennes, et elle a été adoptée hier à l'unanimité. Cette fois-ci, je n'ai pas tenté quelque chose de sucré... Quoique...

Pour ce riz pilaf, il faut :

* Du riz (non, sans déc'?)
* 2 oignons
* Une poignée de raisins secs
* 200g de pois chiches
* Une cuillère à soupe de curry
* Une cuillère à café de cannelle
* Un bouillon de légumes

D'abord, faire revenir les oignons dans un filet d'huile d'olive.
On y ajoute ensuite le riz, les épices, les raisins secs et les pois chiches.
Et enfin, un litre d'eau avec le cube de bouillon.
On laisse mijoter 10-15 minutes.

rizpilaf

Posté par thebamsfamily à 15:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 mars 2014

Où on va parler de piscine et de jugement, surtout mauvais.

Oui, j'accorde que le titre est un peu chelou. La piscine, c'est pour le lieu et le jugement, le sujet principal.
Hier, j'accompagne les Grande Section (la classe de S.) à la piscine. Je n'ai pas le brevet nécessaire donc je ne les accompagne pas dans l'eau, mais la maitresse avait besoin d'une personne extérieure pour la route, aider les enfants dans les vestiaires, puis s'occuper d'éventuels enfants qui doivent sortir de l'eau (aller aux toilettes, se moucher...).
Finalement, l'un des enfants ayant oublié ses bouchons d'oreilles, il ne pouvait pas aller dans l'eau et je me suis retrouvée à faire plutôt du baby-sitting. Personne, en plus, n'a eu besoin de mes services puisqu'au bout de 20 minutes l'un des enfants a vomi, et hop tout le monde sort et se rhabille. J'ai donc été plus utile à faire-rentrer-tous-les-cheveux-dans-les-bonnets, puis à essuyer-partout-sinon-tu-vas-avoir-froid, et enfin à mais-à-qui-est-ce-gilet-tombé-sous-le-banc?

Une autre des mamans, qui s'occupait d'un groupe dans l'eau, m'a quand même dit "Heureusement que t'es là", rapport que certaines filles, malgré leurs 6 ans, ne sont pas à 100% autonomes.
Premier constat : on se tutoie? Je trouve qu'elle va vite en besogne, même si je ne m'en formalise pas.
Au moment des douches, elle me demande où est le bébé. Il m'a fallu quelques micro-secondes pour comprendre qu'elle parlait de A. Je visualise donc le genre de femme : au courant de tout, petits potins devant l'école, pas réservée pour deux sous et même carrément grande gueule, bref : l'inverse de moi quoi. Mais mon village en est composé à au moins 80%, faut s'y faire.
(Je t'ai déjà dit que je rêvais de changer de pays? Voire même de planète?)

Disons que j'avais déjà trouvé assez moyen le fait, entre mamans, de se claquer les bretelles du maillot de bain, puis de dire crier "mais t'es dégueulasse!" devant une dizaine de fillettes ; pour moi, "dégueulasse" est un gros mot et ce n'est pas très classe. Devant des enfants ça ne l'est même pas du tout.
Ensuite, j'ai trouvé ça très moyen encore de dire à une des filles, dont le maillot de bain était un peu trop grand pour elle, "ben alors, ta maman sait pas acheter un maillot de bain?". Hum... Là on part dans le jugement et c'est pas très fin psychologiquement, surtout qu'elle le dit à une fille un peu timide qui ne saura pas se défendre avant environ une dizaine d'années. Si elle y arrive un jour.

Je lui conseillerais bien ce livre (je te le conseille aussi d'ailleurs) :

communication-non-violente

Ça peut peut-être éviter un ou deux traumatismes de l'enfance.

Attends, c'est pas fini.

Sur la route du retour, je m'occupais de deux garçons "pleins de vie". Eux aussi y sont allés de bon train : "Et madame, regardez le jardin, là, les fleurs elles sont toutes pourries!" et puis ensuite, alors que l'un d'eux passe entre un poteau et le mur : "Moi j'y arrive, mais (un des enfants) peut pas, il est trop gros." ...

B me dit, du soir, qu'il n'y a rien de plus méchants et égoïstes que des enfants. Je comprends pour les ados, les hormones, la comparaison, le mal-être bla bla bla, mais pour des enfants de 6 ans? Je pense qu'à cet age, ils répètent encore énormément les schémas des parents. Et justement, j'en ai eu un exemple criant de vérité une heure avant...

 

Posté par thebamsfamily à 09:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 mars 2014

With or without you... ♫ ♪

"With Or Without You" U2 (Live)

 

Cette chanson, c'est quand même la grande classe du romantisme. C'est même la préférée de B - il faut faire silence dès les premières notes. Aah, l'amour et ses ambiguités, un vaste sujet.
Mais elle s'applique aussi à un autre sujet : l'amour fraternel. Du moins, celui de mes enfants, mais je suppose que c'est à-peu-près partout pareil. Mes enfants sont toujours à deux, dès les premières secondes du jour, avant même que le soleil ne se lève à mon plus grand désespoir. Vivement le changement d'heure. Toute la journée, ils jouent, regardent la télé, goûtent à moins d'un mètre l'un de l'autre. Il y a une place incroyable dans le canapé d'angle, et pourtant, ils sont toujours fourrés l'un à côté de l'autre.

Et bien sûr, ça ne se passe jamais bien :
♦ "Mais pousse-toi, tu me touches!"
♦ "Maiiiis, j'vais le dire à maman!"
♦ "A a trois petits pois de plus que moi!"
♦ "C'est à moiii!"

Souvent suivi, environ 20 secondes plus tard :
♦ "Eh, tu viens jouer avec moi?"
♦ "Je vais te dire un secret"
♦ "Tiens, je te donne mes jouets"
♦ Sans compter les fous rires, les petits mots échangés sans que je sache de quoi il s'agit, leurs jeux dont j'ignore les règles...

Moins d'une minute après, bien sûr : "Mais arrête de faire comme moi! Je veux pas que t'ailles dans ma chambre!" / "C'est ma vie! Et t'as pas à me donner d'ordres!!" etc.

C'est trop chouette, les montagnes russes de l'amour fraternel.

L'enjeu est de taille : il faut capter mon attention. Si je ne suis pas dans la pièce, ils sont hyper complices. Si je suis là, c'est à celui qui donnera le plus de la voix, qui courra le plus vite à la salle de bain pour se brosser les dents juste à côté de moi, qui racontera l'histoire la plus écoutée pendant le repas... Toute situation est un enjeu politique : grâce à mes enfants, je me sens comme le canal de Suez.

SAM_1784

{Eté 2012}

Posté par thebamsfamily à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mars 2014

Au secours, mes enfants se débrouillent sans moi.

A nouveau, je me rends compte à quel point mes enfants ont grandi, puisqu'aujourd'hui on inaugure une première fois : première fois que S va à la piscine avec l'école. Je ne stresse pas du tout puisqu'il adore l'eau et ça ne devrait pas poser de problèmes... (Un vrai Poissons!) mais voilà : il y va sans moi! Il a une vie où je n'apparais pas. Et ces moments seront de plus en plus fréquents, il va falloir que je m'y habitue...

Des anniversaires chez les copains-copines, des journées sportives ou des visites avec l'école, bientôt l'inscription à un sport... Dans deux ans il prendra un appart et passera son permis, j'te l'dis.

Pour A, c'est pareil, je ressens toujours une pointe de fierté/détresse quand elle joue à la grande. Elle ferait déjà une bonne petite maman, à la voir préparer le biberon de ses poupées. J'aurais à peine le temps de me retourner qu'elle prendra déjà la pilule...!

C'est qu'ils nous remplaceraient facilement : une nuit d'orage, A s'est réfugiée dans le lit de son frère, pas le nôtre.

J'hésite entre faire des petits bonds de joie, crier victoire ("Je vais pouvoir me re-maquiller! Faire un ciné avec B qui ne sera pas un Walt Disney!! Faire des soirées et la grasse mat', sans devoir préparer des tartines de Nutella tôt le matin!!") - ou pleurer sur mon propre sort ("Mais qu'est-ce que je vais devenir sans mes enfants? Ma vie est inutiiiile..."). Oui, j'oscille (souvent) entre "youhou mes enfants sont grands!" et des "oh non mes enfants sont grands!"

Oui, être maman, c'est être un peu schizo sur les bords.

enfantsterrasse

PS : Ne t'inquiète pas, après des vacances (bientôt!) avec beau-Frère, Belle-Soeur, et mes deux Neveux, notamment celui de an un (et donc avec des couches à changer, une tétine qui se perd, des petits pots à réchauffer, des réveils la nuit, etc) je n'hésiterai plus!

Posté par thebamsfamily à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mars 2014

All you need is love ♥

C'est le retour du printemps et de la saison des amours! Depuis une semaine, le couple de tourterelles que je vois chaque année squatte à nouveau mon jardin. Toujours ensemble pendant les quelques semaines entre mars et août, je suppose qu'ils font leur nid pas loin et se servent de mon jardin comme garde-manger. Je ne savais même pas que des tourterelles pouvaient être mimis à ce point.

Love is in the air aussi dans ma cuisine :

marguerite

Merci à mon fils

tomate

Même quand je coupe une tomate...

"La science cherche encore, l'Amour a trouvé" ~ Balzac.

Posté par thebamsfamily à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mars 2014

Nouvelle séance shopping

Pour cette deuxième semaine de vacances, il n'y a pas grand chose à raconter... sauf ma petite séance shopping!

slim

sac

bouclesdoreilles

J'ai commencé aussi la crème fermeté de Nivéa.

nivea

Mine de rien, bientôt l'été, non? On part en vancances dans pile 4 mois donc il faudrait que je m'y mette encore plus sérieusement... Or, les régimes, ça ne marche jamais, et je ne suis pas du tout du genre à faire des séries d'abdos pendant trois heures d'affilée... Surtout que, à ce qu'il parait, les hormones entrent en compte : aaaah la joie d'avoir des enfants!

Jour 3 et effectivement :
ça sent bon
ma peau est douce

Ne reste qu'à prouver qu'elle est plus ferme et à moi le bikini!

 

 

Posté par thebamsfamily à 15:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 mars 2014

Commentaires d'enfants #9

A, grande créatrice de verbes : "le chien a ouafé".

S crée plutôt des mots : "Quelle rapiditesse!"

La palme revient quand même à A, qui se demande d'abord comment elle va s'appeler lorsqu'elle sera plus grande. J'essaie donc de lui expliquer en me prenant pour exemple : "Quand j'étais petite je m'appelais M, aujourd'hui je m'appelle toujours M, donc quand je serai vieille je m'appelerai comment?" - A : "La vieille."

rueducine

Posté par thebamsfamily à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]